Nicolas GASIOROWSKI

Je tente d’être à l’endroit où je ne m’attends plus, surpris parfois et souvent calmé.
 

Les peintures que j’appelle : « mes beautés » s’offrent à moi dans la fulgurance d’éléments rythmés et du tumulte lumineux. Les gris et les boues sont mes bonnes amies qui apaisent et révèlent les excès colorés.

Lorsque je peins, je suis « idiot » au sens d’un clown qui s’étonne  de ce corps qu’il découvre et qui fait plein de choses.


Du visage-paysage aux arbres inventés, de la scène de genre aux mille vues de ma fenêtre, les lectures sont multiples et les avis partagés. Aujourd’hui je ne sais toujours pas comment les aimer. Sans doute, est-ce aussi pour cela que je continue la route.

A remplir

Association Artistique de Croissy 

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean